Suspension du passe vaccinal et du port du masque

EDIT du 14/03/2022
Selon le communiqué de presse du Premier ministre en date du 3 mars 2022, le passe vaccinal est suspendu au 14 mars 2022 dans tous les endroits où il était demandé. Le port du masque n’est également plus obligatoire dans les locaux.

EDIT du 24/01/2022
Depuis le 24 janvier, le pass vaccinal est désormais obligatoire pour pratiquer son activité. Il concerne toute personne âgée de plus de 16 ans. Il ne s’applique pas aux mineurs âgés de 12 à 15 ans. C’est donc le pass sanitaire – qui inclut la possibilité supplémentaire de présenter la preuve d’un test négatif de moins de 24h – qui demeure en vigueur pour cette tranche d’âge.

EDIT du 18/11/2021
Le projet de loi « vigilance sanitaire », adopté le 5 novembre par le Parlement se donne la possibilité d’avoir recours au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. Le pass sanitaire et le port du masque restent donc obligatoires jusqu’à nouvel ordre pour entrer dans nos locaux.

Face à une reprise de l’épidémie de Covid-19 avec le variant Delta, le président de la République avait annoncé le 12 juillet 2021 l’extension du pass sanitaire aux lieux de loisirs, de sports et de culture. La loi du 5 août 2021 sur la gestion de la crise sanitaire, est entrée en application le 9 août dernier.

La Nicolaïte étant un ERP de type X, le pass sanitaire est désormais requis pour entrer dans nos locaux ou accéder à nos activités. Il en est de même pour les activités ayant lieu ailleurs (stades Wimille, Dixmier etc.) qu’elles soient de plein air ou couvertes, et quel que soit le nombre de personnes accueillies. L’application de cette mesure est une décision gouvernementale obligatoire, il est évidemment impossible d’y déroger sous peine de fermeture administrative.

A savoir que le pass sanitaire est déjà obligatoire pour les majeurs et sera mis en place le 30 septembre pour les 12-17 ans.

Informations à connaitre :

  • Les moins de 12 ans sont exemptés de cette mesure. 
  • Le pass sanitaire s’appliquera jusqu’au 15 novembre 2021. 
  • En cas de contre-indication à la vaccination, il est possible de demander à son médecin un certificat médical qui fait office de pass sanitaire.